Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance

7 juin 2016 - UMQ - (MG)

Le gouvernement du Québec se réjouit que l’entente bonifiée avec le gouvernement fédéral respecte les priorités du Québec en matière de lutte contre l’itinérance. Devant les investissements annoncés dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI), le Québec accueille favorablement ces 17 M$ supplémentaires pour prévenir et réduire l’itinérance.

Photo : MediaSud.ca
Photo : MediaSud.ca

«Grâce à ce partenariat des gouvernements fédéral et provincial doublés de la volonté ferme de ceux-ci d’agir pour sortir les personnes en situation d’itinérance de la rue et d’éviter que d’autres ne s’y retrouvent, je suis persuadée que les collaborations entre nos deux gouvernements ont déjà et auront davantage d’impacts significatifs sur ces personnes», a déclaré Mme Lucie Charlebois.

La SPLI : Une alliance essentielle

En ce qui concerne le Québec, un investissement additionnel de 17 M$ sur deux ans sera injecté par le biais de la SPLI. Ces sommes supplémentaires permettront de répondre aux besoins des personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir.

Les différentes priorités d’actions à réaliser au plan régional pour répondre aux besoins sont inscrites dans les plans communautaires des régions du Québec concernées. Ces plans sont conçus en collaboration avec les tables de concertation régionales regroupant notamment des organismes communautaires.

Lucie Charlebois«Nous souhaitons intervenir auprès des personnes itinérantes en leur offrant des services qui les rejoignent pour favoriser leur sortie de la rue, mais aussi agir en amont, auprès des clientèles à risque de s’y retrouver, évitant ainsi une dégradation de leurs conditions de vie. Nous connaissons les facteurs déterminants sur lesquels nous devons agir et je me réjouis de la mobilisation d’un grand nombre d’acteurs qui souhaitent lutter avec nous contre l’itinérance», a ajouté la ministre Charlebois.

Plus concrètement, les différentes approches mises de l’avant dans l’Entente Canada-Québec, par le biais des 5 secteurs d’activité, permettent d’assurer une réponse diversifiée aux besoins des personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir :

  • la stabilité résidentielle avec accompagnement;
  • l’amélioration de l’autonomie de personnes et de familles en situation d’itinérance ou à risque imminent de le devenir, au moyen de services de soutien individualisés;
  • la préservation et l’accroissement de la capacité des installations servant à répondre aux besoins de personnes en situation d’itinérance ou à risque imminent de le devenir, au moyen d’investissements en immobilisations;
  • la coordination et la mobilisation des ressources;
  • l’amélioration de la collecte et de l’utilisation de données.

Pour plus d’information

Propulsé par 7Dfx